Actus


  • 2013 Hilarion Vendegou
  • 2013 Hilarion Vendegou_Joël Viratelle
  • 2013 Hilarion Vendegou-2

Hommage

Hilarion Vendegou, de Kunié au Sénat

11 janvier 2020

Grand chef et maire de l'Île des Pins, sénateur de la Nouvelle-Calédonie de 2011 à 2017, Hilarion VENDEGOU s'est éteint ce samedi 11 janvier à l'âge de 78 ans. La Maison de la Nouvelle-Calédonie à Paris, qu'il avait, encore tout récemment, à l'occasion du Congrès des maires 2019, honoré de sa présence, partage la peine de tous ses proches, clans et alliés, et celle de tous les Calédoniens et amis de la Nouvelle-Calédonie.

Natif de la tribu de Vao, sur l'Île des Pins, Hilarion VENDEGOU était le fils du Grand chef Barthélémy VENDEGOU. D'abord instituteur sur la Grande Terre calédonienne, à Moindou, Hienghène, Koné, il s'était engagé au sein de l'Union Calé¬donienne, et avait été élu en 1970 conseiller municipal de Koné, sur la côte Ouest, sous cette étiquette.

En 1974, la mort de son père l'avait conduit à reprendre le chemin de l'île des Pins pour lui succéder au statut de Grand chef. Puis, profondément attaché au lien entre sa terre natale et la France, il avait fait le choix de rejoindre le Rassemblement pour la Calédonie dans la République (RPCR) fondé par Jacques LAFLEUR. En 1983, il avait été élu conseiller municipal sous cette étiquette, avant de devenir maire de sa commune kunié en 1989. Il aura occupé cette fonction quasiment en continu jusqu'à sa disparition, hors une brève interruption entre 2014, où sa liste perd les élections municipales, et 2015, où il fut réélu suite à la démission d'une majorité des élus municipaux.

Élu à l'assemblée de la Province Sud lors des élections provinciales de 2009, il a siégé au Congrès de la Nouvelle-Calédonie jusqu'aux Sénatoriales de septembre 2011, qu'il remporte après avoir obtenu l'investiture de l'UMP. Il démissionne alors de ses mandats de conseiller provincial et d'élu du congrès pour siéger au Palais du Luxembourg. Puis, la loi sur le cumul des mandats s'étant durcie, il lui faut de nouveau choisir en 2017, cette fois entre son mandat de sénateur et son mandat de maire. C'est son île qui emporte sa décision.  Une île dont il aura accompagné le développement, notamment touristique, mais avec la ferme volonté que ce développement soit maîtrisé.

Fervent catholique, ne négociant pas sur les fondements coutumiers de sa culture, le Grand chef Hilarion VENDEGOU aura toute sa vie affirmé la complémentarité de toutes ses appartenances, chrétiennes, coutumières et politiques, kanak, calédonienne et française. C'est un hommage unanime et dépassant les clivages qui est aujourd'hui rendu à une grande figure de la Calédonie contemporaine, dont le caractère bien trempé se conjuguait avec une courtoisie, une écoute et une attention saluées par tous.


Revue de presse

Les Nouvelles calédoniennes

Hilarion Vendegou, retour sur une vie politique au service de la Nouvelle-Calédonie

Hilarion Vendegou, le décès d'une figure politique unique

NC 1ère

Hilarion Vendegou, l'hommage des personnalités calédoniennes

Outremers360

Le témoignage de Gérard Larcher, président du Sénat

Crédit photos MNC.
Photo 1 : Le Grand chef Hilarion Vendegou sous la Grande case de la MNC.
Photo 2 : ... en compagnie de Joël Viratelle, directeur de la MNC.
Photo 3 : ... avec Paul Néaoutyine et Simon Loueckhote, lors du colloque des accords de Matignon-Oudinot et de Nouméa, organisé par la MNC en 2013.